Le partenariat Érudit-RCDR
2014-2016

Cette entente transformait les coûts d’abonnements aux revues en soutien à leur diffusion leur permettant d’entrevoir le libre accès comme l’alternative viable à leur développement.

 
 
partenariat-banner.jpg
 

LEs objectifs

Afin de répondre aux besoins des deux communautés (bibliothèques et revues savantes) et à deux importants enjeux – la fragilité du milieu des publications savantes non commerciales au Canada et la pression grandissante subie par les bibliothèques et les organismes de financement public – , cette entente visait la transformation des coûts d’abonnements aux revues en soutien à leur diffusion.


En mettant en place un pont entre l’ancien modèle par abonnements et le libre accès, et en misant sur les bonnes pratiques à développer, cette première entente a permis aux revues d’entrevoir le libre accès comme une alternative viable à leur développement. Un partenariat bénéfique pour toutes les parties.

Cette entente visait notamment à répondre à 4 objectifs :  

 

1.      Faciliter l’accès au contenu

3.      Rassembler la communauté autour d'un modèle de diffusion équitable.

2.      Changer la relation revues/bibliothèques

4.      Garantir le financement des publications scientifiques

LE MODÈLE

La contribution des bibliothèques est répartie de telle façon : 

Est attribué aux revues, à leur diffusion et à leur préservation.

90 %

Est réservé aux services aux bibliothèques (moissonnage des thèses et mémoires, outil de fouille de texte, outil de statistiques, participation à la gouvernance).

10 %

 
 

Les revues qui sont déjà en libre accès complet et qui ne recevaient aucune redevance d’abonnements voient aussi dans ce partenariat un soutien à leurs activités qu’elles n’avaient pas dans le modèle commercial. 

 

LES RÉSULTATS DU PARTENARIAT
2014 - 2016

Érudit et le RCDR ont établi un partenariat reposant sur une série d’actions concrètes en faveur des revues savantes et du libre accès :

 
soutient
 

01.  Soutien aux revues savantes

 

Soutien financier à l’ensemble des revues savantes diffusées sur Érudit

87 revues savantes en libre accès différé et 20 revues savantes en libre accès complet ont été soutenues financièrement par les bibliothèques partenaires de 2014 à 2016.

 

Diminution des frais de production  numérique

Grâce à une optimisation de sa chaîne de production, Érudit a pu diminuer d’environ 10 % les frais des revues pour la création d’une version numérique en XML en 2015.

 

Création d’un fonds de soutien aux revues diffusées en libre accès complet

25

Revues en libre accès complet  reçoivent désormais un soutien.


Nouvelles revues en libre accès se sont jointes à la collection.

3


Revues en libre accès différé ont décidé de passer en libre accès.

4

 

- Étude socio-économique
sur les revues savantes canadiennes

Érudit, en collaboration avec l’Association canadienne des revues savantes, la Fédération des sciences humaines, Éditions Sciences Canada, et avec l’appui financier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, a engagé une équipe de consultants indépendants pour entreprendre une étude sur la situation financière des revues savantes canadiennes publiées dans les deux langues officielles. Les résultats obtenus permettront de doter l’ensemble des acteurs du milieu de la recherche canadienne d’un état des lieux précis et à jour de la situation économique des revues, afin d’appuyer la recherche de nouveaux modèles économiques favorisant une transition vers le libre accès des revues savantes.

 

02. Accès au contenu

 

- Les bibliothèques partenaires ont accès à l’ensemble du corpus de 100 000 documents savants disponibles sur Érudit. 

- Accès libre et gratuit pour les chercheurs aux données et métadonnées sur Érudit pour des projets de recherche, de fouille de textes et d’exploitation des données.


03. Appui à la diffusion en libre accès
 

- Abaissement de la barrière mobile de restriction d’accès aux revues de 24 à 12 mois sur Érudit. 

L’abaissement de la barrière mobile d’Érudit à 12 mois en 2016 constitue une réponse efficace et viable aux politiques de libre accès des organismes subventionnaires canadiens et internationaux.

- Séminaire "Nouveaux modes de diffusion des connaissances et libre accès au Canada". 

Le séminaire organisé en novembre 2015 par Érudit, en collaboration avec le RCDR, a réuni plus de 100 acteurs de la diffusion scientifique provenant de toutes les provinces canadiennes. Retrouvez une synthèse de ces présentations à l’adresse http://www.seminaire2015.org/presentationfr/

- Accompagnement stratégique des revues savantes souhaitant effectuer une transition vers le libre accès complet.

4 revues diffusées sur Érudit ont effectué leur transition vers le libre accès entre 2014 et 2016, et 3 nouvelles revues en libre accès ont rejoint la plateforme.

 

Les partenaires

Sans but lucratif et gouverné par des universités canadiennes (Université de Montréal, Université Laval et UQAM), Érudit est le plus important diffuseur numérique de la recherche canadienne publiée en français ou bilingue.

Activités : soutenir la communauté universitaire canadienne dans l’édition et la diffusion numérique et garantir l’accès à un corpus de données riche et unique.

Mission : promouvoir et diffuser
 la recherche et la création.

Contact : info@erudit.org


Le Réseau canadien de documentation pour la recherche est un consortium de 75 universités canadiennes.

Activités : négocier les licences de façon collective auprès des éditeurs et constituer des groupes de travail afin d’établir des stratégies concertées.

Mission : étendre l’accès au contenu numérique pour la recherche universitaire au Canada.

 

Contact : http://crkn.ca/fr/contactez-nous

 

 

 La suite du partenariat

partenariat-suite.jpg
 

01
 

Création d' un groupe de travail pour la définition d’une vision commune, de principes et d’objectifs autour des nouveaux modèles de diffusion.

02
 

Ouverture du partenariat à des consortiums canadiens et étrangers.

03
 

Collaboration avec les initiatives internationales afin d’établir une communauté d’échanges sur le libre accès.

 

 

La gouvernance

Vers un modèle représentatif, coopératif, ouvert et transparent. 

 
partenariat-gouvernance.jpg

LE CONSORTIUM ÉRUDIT

Le Consortium Érudit possède une structure de gouvernance (consortium interuniversitaire dont les actuels associés sont l’UdeM, l'ULaval et l'UQAM) qui permet au partenariat d’être mis en oeuvre.


Le conseil d’administration est composé de représentants des associés et de représentants des parties prenantes de l’édition savante et de diverses organisations. Y siègent des personnes du monde de la recherche (chercheurs, directeurs de revues, vice-recteurs associés à la recherche) et des directeurs de bibliothèques. Pour en savoir plus sur la gouvernance d’Érudit, voir : https://apropos.erudit.org/fr/erudit/gouvernance/

 

LE RCDR

Le conseil d’administration du RCDR est composé de 10 responsables de bibliothèques et universités canadiennes.

Pour en savoir plus sur la gouvernance du RCDR, voir : http://crkn.ca/fr/a-propos-du-rcdr/gouvernance